Serrasalmus irritans

Noms communs

Iridescent Piranha, caribito iridescent, caribe pinche.

Répartition

Présent uniquement au Vénézuela dans les bassins du Rio Orinoco et du Rio Apure.

Historique

1877 : Référencé par Peters sous l’appellation Serrasalmus irritans
1965 : Référencé par Fernández-Yépez sous l’appellation Serrasalmus fernandezi

Biologie

Poisson très élancé qui possède corps comprimé et un long museau pointu en forme de « V ». Adulte, la partie supérieure de son corps est couverte de nombreux petits points noirs. La base de la queue est délimitée par une large bande noire dont les parties supérieurs et inférieurs sont diaphanes. Chez les spécimens adultes, une petite tache humérale noire apparaît ainsi qu’une tache jaune au niveau de l’ouie. La nageoire anale est complètement rouge et le reste du corps uniformément gris. L’iris est jaune. La taille est très modérée (15cm)

irritans0Un piranha sublime

Mode de vie

On retrouve S. irritans en eau blanche et noire. Les juvéniles vivent près du rivage, protégés par les plantes immergées et flottantes qui se déplacent au grès du courant. Adulte, l’espèce peut former des groupes de quelques individus en pleine eau. L’irritans forme aussi des bancs avec Pygocentrus cariba et rencontre le S.medinai. Il se nourrit principalement de nageoires. Adulte, il s’attaque aussi a de petits poissons.

Croissance

Assez lente, il atteint sa taille adulte en 3/4 ans environ. Les spécimens importés sont souvent proches de la taille adulte.

Reproduction en captivité

Jamais obtenue en aquarium. Cependant, il est possible de faire cohabiter plusieurs irritans dans un même aquarium si celui ci dépasse 600L. Il n’est donc pas à exclure que cette espèce soit un jour reproduite par un aquariophile.

Maintenance en aquarium

S. irritans apprécie une eau dont la température sera comprise entre 24 et 28 C° et le pH entre 6,6 et 7,1.

Comportement :

S. irritans se révèle relativement farouche au stade juvénile. Comme la plupart des Serrasalmus, Il ne prendra une certaine assurance qu’après une longue période d’adaptation en aquarium. Un décor adapté permettra de faire évoluer son comportement plus rapidement. A moins de disposer d’un très grand volume , il est vivement déconseillé de placer plusieurs S. irritans dans le même aquarium, ils pourraient se blesser mortellement.

Volume requis :

On estime qu’un volume de 200L est suffisant pour un héberger un Serrasalmus irritans.

Agencement de l’aquarium :

Comme pour tout les piranhas : un sol sombre, bien planté, avec beaucoup de cachettes. L’ éclairage sera doux et tamisé par de nombreuses plantes flottantes, ce qui apaisera le S. irritans.

Il s’agit d’une espèce très rare à la vente.

Retour à l'accueil
^